BIOGRAPHIE



Née au Québec (Canada), Véronique Béland vit en France depuis bientôt dix ans, où elle a été diplômée du Studio national des arts contemporains le Fresnoy (Promotion Michael Snow, 2010-2012). Elle est également titulaire d’une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal.


Sa pratique artistique, qui gravite entre les arts médiatiques et la littérature, s’intéresse à des phénomènes imperceptibles à échelle humaine, dans une tentative constante d’ausculter ce qui semble vide pour en révéler le contenu. Par divers protocoles de traduction ou de transcodage, ses oeuvres cherchent à faire contact entre le visible et l’invisible, d’où en jaillit une certaine forme de narration.


Depuis 2005, son travail a été présenté lors d’expositions individuelles et collectives au Canada, aux Etats-Unis et en Europe (France, Belgique, Allemagne, Lituanie, Espagne, Portugal). Au cours des dernières années, elle a été récipiendaire de nombreuses bourses d’excellence (FQRSC, CRSH, FARE, Prix Albert Dumouchel, Prix d’excellence Jacques de Tonnancour, Bourse d’excellence des Ateliers Roland Proulx, etc.) ainsi que de diverses subventions de recherche (CALQ, DICRéAM, Pictanovo, FNAGP, etc.). En 2012, son installation multimédia This is Major Tom to Ground Control s’est aussi vu octroyer une bourse de production par la ville de Tourcoing, en plus de remporter le Prix des Amis du Fresnoy.


En 2014, elle a publié avec Catherine Tremblay le livre de correspondances photographiques Elles [collectionnent] des mondes aux éditions du Renard. Elle est aussi l’auteure du recueil de poésie Le vide de la distance n’est nulle part ailleurs (2016) et du livre Malgré les collines - égarements cartographiques dont vous êtes le héros (2017), tous deux parus aux éditions sun|sun. Elle est représentée par Bipolar, label de production et de diffusion en arts numériques implanté à Montpellier (France).



VÉRONIQUE BÉLAND   [ projets ]   [ biographie ]   [ démarche artistique ]   [ cv ]   [ contact ]